Accueil > Kulli... Dans ma cuisine > Cuisine sucrée > Bouchées, chocolats, caramels > Pâte de coings

Pâte de coings

mardi 27 octobre 2015, par Kulli-zumbayllu

La pâte de coings est un petit délice pour celles et ceux qui affectionnent ce fruit. Le goût prononcé du coing ressort vraiment bien dans cette confiserie.
Elle se déguste ainsi, comme toute pâte de fruits (les enfants l’adore) mais elle est réputée délicieuse avec du fromage, c’est d’ailleurs une tradition, notamment en Espagne de déguster le fromage avec de la confiture de coings ou de la pâte de coings.

Facile comme tout à réaliser en plus ;-)

  • Préparation : 15 min
  • Cuisson : 50 min
  • Repos : 48 à 72 heures

Ingrédients

Pour une tentaine de pâte de coings individuelles

- 3 coings (1 kg environ)
- 620 g de sucre
- 1 gousse de vanille

Réalisation

1. Laver les fruits en les frottant bien pour ôter le duvet. Enlever le cœur et les pépins puis découper en quartiers, laisser la peau.

2. Dans une casserole d’eau bouillante, plonger les quartiers de coings et laisser cuire ainsi une vingtaine de minutes. Les fruits se ramollissent. Égoutter.

3. Mixer les coings afin d’obtenir une compote lisse.

4. Peser votre compote (environ 630 g pour moi). Ajouter l’équivalent en sucre. Ajouter également la gousse de vanille fendue, gratter les graines. Laisser cuire 20-25 minutes environ. Le mélange va s’épaissir et prendre une couleur un peu plus sombre.

6. Dans un grand plat (type moule à génoise, ou plat à gratin) tapissé de papier sulfurisé, verser votre pâte encore bouillante, vous obtenez une plaque de pâte de coing d’envion 1,5 cm. Penser à ôter la gousse de vanille. Laisser à l’air libre durant 48h ou 72h environ, en retournant une ou 2 fois, la pâte va s’assécher et se tiendra mieux.

7. Vous pourrez alors découper votre pâte selon la forme désirée, à l’aide d’un couteau ou d’un emporte-pièce.

Si vous souhaitez soigner la présentation, vous pourrez saupoudrer de sucre avant de servir (juste avant de servir, pas trop en avance sinon le sucre va fondre...)

Répondre à cet article

Accueil > Kulli... Dans ma cuisine > Cuisine sucrée > Bouchées, chocolats, caramels > Pâte de coings

mardi 27 octobre 2015

Pâte de coings

La pâte de coings est un petit délice pour celles et ceux qui affectionnent ce fruit. Le goût prononcé du coing ressort vraiment bien dans cette confiserie.
Elle se déguste ainsi, comme toute pâte de fruits (les enfants l’adore) mais elle est réputée délicieuse avec du fromage, c’est d’ailleurs une tradition, notamment en Espagne de déguster le fromage avec de la confiture de coings ou de la pâte de coings.

Facile comme tout à réaliser en plus ;-)

  • Préparation : 15 min
  • Cuisson : 50 min
  • Repos : 48 à 72 heures

Ingrédients

Pour une tentaine de pâte de coings individuelles

- 3 coings (1 kg environ)
- 620 g de sucre
- 1 gousse de vanille

Réalisation

1. Laver les fruits en les frottant bien pour ôter le duvet. Enlever le cœur et les pépins puis découper en quartiers, laisser la peau.

2. Dans une casserole d’eau bouillante, plonger les quartiers de coings et laisser cuire ainsi une vingtaine de minutes. Les fruits se ramollissent. Égoutter.

3. Mixer les coings afin d’obtenir une compote lisse.

4. Peser votre compote (environ 630 g pour moi). Ajouter l’équivalent en sucre. Ajouter également la gousse de vanille fendue, gratter les graines. Laisser cuire 20-25 minutes environ. Le mélange va s’épaissir et prendre une couleur un peu plus sombre.

6. Dans un grand plat (type moule à génoise, ou plat à gratin) tapissé de papier sulfurisé, verser votre pâte encore bouillante, vous obtenez une plaque de pâte de coing d’envion 1,5 cm. Penser à ôter la gousse de vanille. Laisser à l’air libre durant 48h ou 72h environ, en retournant une ou 2 fois, la pâte va s’assécher et se tiendra mieux.

7. Vous pourrez alors découper votre pâte selon la forme désirée, à l’aide d’un couteau ou d’un emporte-pièce.

Si vous souhaitez soigner la présentation, vous pourrez saupoudrer de sucre avant de servir (juste avant de servir, pas trop en avance sinon le sucre va fondre...)

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Mots-clés

Mots-clés