Accueil > Zumbayllu... mes lectures > Amérique latine d’hier et d’aujourd’hui > Gros C. , Strigler M-C - Etre Indien dans les Amériques

jeudi 10 mai 2012

Gros C. , Strigler M-C - Etre Indien dans les Amériques

Auteurs

- Christian Gros : Professeur émérite à l’IHEAL, Sorbonne Nouvelle
- Marie-Claude Strigler : Maître de conférence à l’université Paris 3, spécialiste des civilisations américaines

JPEG - 21.3 ko

Présentation

Cinq siècles après le débarquement de Colomb en Amérique, vivent encore quelque quarante millions d’autochtones, parmi lesquels les indiens Amuesha, les Chiapatèques, les Hopis, les Inuits, les Iroquois, les Navajos, les Pueblos, les Sioux, les Siorionos… Cette diversité présente, de plus, une grande variété de cas notamment aux plans de la langue, du régime foncier, de l’organisation politico-sociale, de leurs relations avec les sociétés des États-nations. Mais, en dépit de leurs multiples différences, ces peuples ont en commun l’épreuve de la colonisation et de la spoliation de leur patrimoine matériel et culturel. Aussi, de plus en plus fortement, les autochtones, aussi bien au nord du Rio Grande qu’au sud, se mobilisent et revendiquent la reconnaissance de leur identité et de leurs droits. En effet, la confrontation de l’autochtonie avec la modernité relève des questions liées à l’identité et à l’insertion : comment peuvent s’articuler les droits des autochtones avec le droit des États et l’ordre international ? Comment se définit l’espace de l’autochtonie ? Comment reconstruire l’identité autochtone quand la sociabilité moderne est mise en question ? Quel avenir pour les langues et les cultures des peuples autochtones lorsque l’écriture et l’éducation paraissent encore dominés par d’autres ? Autant de questions abordées au cours de ce colloque que la pluralité des approches a permis de mettre en évidence sans écarter la complexité des problématiques posées.

Table des matières

1ère partie : DROIT ET POPULATIONS INDIENNES

- Alain BEAULIEU, Les traités avec les autochtones du Canada. De l’alliance à l’assujettissement (1760-1876).
- Irène BELLIER, Le projet de Déclaration des droits des peuples autochtones et les États américains. Avancées et clivages.
- Françoise MORIN, Les Nations unies à l’épreuve des peuples autochtones.
- Marine LE PULOCH, L’affaire Crow Dog (Cour Suprême des États-Unis, 1883) et la souveraineté des nations indiennes.

2ème partie : TERRES ET TERRITOIRES INDIGÈNES

- Richard CHASE SMITH, Where Our Ancestors Once Tread. Amuesha Territoriality and Sacred Landscape in the Andean Amazon of Central Peru.
- Céline FARCHI, L’occupation indienne de la scène culturelle aux États-Unis, 1960-2004. l’espace d’exposition comme espace symbolique ?
- David DUMOULIN KERVRAN, Les "terres indiennes pour la conservation." Un dispositif-clé du néo-indigénisme international.
- Marie-Claude STRIGLER, Le conflit territorial Navajo-Hopi

3ème partie : ENJEUX ET LÉGITIMITÉ DES AFFIRMATIONS IDENTITAIRES

- Marie MAUZÉ, Le National Museum of the American Indian. Le présent des cultures.
- Florent KOHLER, Stratégies de l’identité chez les instituteurs pataxó du Mont Pascal (Bahia, Brésil).
- Joëlle ROSTKOWSKI, Représentations et revendications des Indiens d’Amérique du Nord sur la scène internationale. De la Société des Nations à la création du Groupe de Travail sur les populations autochtones à l’ONU.
- Yvon LE BOT, Les mouvements indiens en Amérique Latine. Étapes, dimensions et significations.

4ème partie : QUEL AVENIR POUR LES LANGUES ET LA LITTÉRATURE AMÉRINDIENNES ?

- Colette GRINEVALD, Langues amérindiennes. État des lieux.
- Douglas PARKS & Raymond DeMALLIE, Native Languages of the Plains Indians of North America.
- Susanne BERTHIER-FOGLAR, Les langues pueblos du Nouveau-Mexique : ciment identitaire et politique du secret.
- Aurore MONOD BECQUELIN, Parler le trumai aujourd’hui. Quel avenir pour les langues du Haut-Xingu (Brésil) ?
- Luis Enrique LÓPEZ, Desde arriba y desde abajo. Visiones contrapuestas de la educación intercultural bilingüe en América Latina.
- Bernadette RIGAL-CELLARD, Quelle fonction pour l’histoire dans la littérature indigène américaine ?

5ème partie : DES NATIONS EN QUESTION

- Christian GROS, Nationaliser l’Indien, ethniciser la nation. L’Amérique latine face au multiculturalisme.
- Veronica E. VELARDE TILLER, Tribal sovereignty and Multiculturalism within the American Federal System.
- Guillermo DE LA PEÑA, Derechos indígenas, ciudadanía étnica y cambios constitucionales en México.
- Michèle THERRIEN, Résister à l’essentialisme. Cinq années d’exercice du pouvoir au Nunavut (Arctique canadien)

Référence

Être Indien dans les Amériques [Texte imprimé] : spoliations et résistance, mobilisations ethniques et politiques du multiculturalisme / [publié par l’] Institut des Amériques ; sous la direction de Christian Gros et Marie-Claude Strigler ; préface de Philippe Descola,.... - [Paris] : Éd. de l’Institut des Amériques, cop. 2006 (14-Bayeux : Impr. moderne de Bayeux). - 1 vol. (314 p.) : cartes, ill. ; 24 cm. - (Institut des Amériques).

Contient des textes en français, en anglais et en espagnol. - Actes du colloque des 2 et 3 décembre 2004, tenu en Sorbonne à Paris, organisé conjointement par l’Institut des hautes études de l’Amérique latine-Centre de recherche et de documentation de l’Amérique latine, le Centre d’études canadiennes, l’Observatoire de la politique étrangère américaine et le Centre d’études et de recherches sur la vie économique des pays anglo-saxons. - Notes bibliogr.
ISBN 2-915310-02-5 (br.) : 19 EUR. - EAN 9782915310023

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.