Accueil > Kulli... Dans ma cuisine > Infos et conseils culinaires > Pommes

vendredi 28 mars 2014

Pommes

Article qui sera agrémenté au fur et à mesure de la présence des différentes variétés de pommes sur les étals.

Connaissez-vous bien les pommes ?

JPEG - 209.7 ko

Des rouges, des jaunes, des vertes, des marrons, des bicolores, de smulticolores... Les pommes nous en font voir de toutes les couleurs, mais les connaissez-vous bien ?

  • Ses bienfaits : riche en fibres, en vitamines, en glucides, en fer et en potassium. Peu calorique (c’est l’ami des petits creux en matinée ou dans l’après-midi). Elle est riche en pectine donc contribue à modérer le taux de cholestérol.
  • Comment la déguster ? : crue ou cuite, tout dépend de la variété. Il paraît qu’il est préférable de les croquer avec la peau. Cette dernière contient beaucoup de vitamines et antioxydants (mais aussi les pesticides, non ?)
  • Comment conserver les pommes ? : La pomme se garde une bonne semaine à température ambiante dans une cagette ou dans une corbeille à fruits. Pour les conserver plus longtemps, les mettre dans le bac à légumes du réfrigérateur.

La golden : la pomme passe-partout

JPEG - 126.5 ko

C’est une de nos pommes préférées, on en trouve presque toute l’année, elle est très populaire et tellement pratique puisqu’elle se consomme aussi bien crue que cuite. A croquer donc, à cuisiner aussi.

  • Comment la révéler en cuisine ? Elle est délicieuse en "pomme au four" ou en tarte.
  • Saison : de la fin du mois d’août jusqu’à la fin juin, donc quasiment toute l’année.
  • "D’où vient-elle ?" : elle est initialement américaine (créée en Virginie au XIXe siècle) et a depuis engendré par hybridation de nombreuses variétés.

La reinette

JPEG - 136 ko

Appelée Reinette ou Rubinette, c’est assurément une de mes préférée, c’est un pomme qui fait "rustique" par ses couleurs et ses saveurs. Sa chair est blanc jaunâtre, elle est sucrée et juteuse, un peu acidulée.

  • Comment la révéler en cuisine ? S’accommode très bien en "pomme au four" ou en tarte ainsi qu’en compote. Cuite, sa chair devient tout molle est cassante et sa saveur est toute acidulée, j’adore ! J’aime beaucoup la croquer aussi.
  • Saison : de septembre-octobre à mars-avril
  • "D’où vient-elle ?" : Originaire de Hollande, elle fit son apparition en France en 1821.

La Belle de boskoop

JPEG - 131.7 ko

Grosse pomme rustique, de couleur vert-gris et rouge, la belle de boskoop possède une chair ferme, un peu acidulée et sucrée.

  • Comment la révéler en cuisine ? : A croquer, elle a aussi une bonne tenue à la cuisson et est donc bonne à cuire
  • Saison : Elle se récolte fin octobre et est donc disponible de novembre à fin février
  • "D’où vient-elle ?" : Comme son nom l’indique, elle est originaire de Boskoop aux Pays-Bas, elle est issue d’un semis inattendu en 1856

La Fuji : un bonbon

JPEG - 100.8 ko

Pomme rouge et grisâtre. Elle est très sucrée avec une chair ferme et croquante (elle a un goût de bonbon parfois je trouve...)

  • Comment la révéler en cuisine ? : A croquer surtout pour dévoiler son côté sucrée mais elle se tiendra aussi très bien cuite
  • -* Saison : De mi-janvier jusqu’à fin juin
  • "D’où vient-elle ?" : Du Japon, créée en 1939 par le centre de recherche en horticulture de Morioka. Elle est issue d’un croisement entre les variétés Ralls Janet et Red Delicious. Son nom est inspiré de la ville où elle a été cultivée : Fujisaki (Nord du Japon)

La Canada : la monstrueuse à la chair qui dégouline

JPEG - 136.8 ko

Variété ancienne, peu attirante au premier coup d’œil, la pomme Canada (ou Reinette grise) est pourtant une petite perle. Sa peau est moche mais sa chair est subtile, fondante (même crue), elle est légèrement acidulée et bien parfumée.
Vous pouvez la consommer à la croque pendant l’hiver, mais c’est une

  • Comment la révéler en cuisine ? : A croquer mais aussi en compote, délicieuse ! Les Canada au four sont très bonnes mais en revanche, la présentation sera lamentables puisqu’elle "fondent" et dégoulinent, cela donne donc une sorte de compote au final !...)
  • -* Saison : De novembre à mars
  • "D’où vient-elle ?" : On ne sait pas vraiment... mais elle est très ancienne. Il semblerait qu’elle ait fait son apparition vers 1800.

La Jeromine : une Red Delicious

JPEG - 135.8 ko

La pomme Jeromine est une variante de la pomme Red Delicious.
SA peau est rouge, sa chair croquante, sucrée et au goût boisé.

  • Comment la révéler en cuisine ? : A consommer crue, à croquer donc.
  • Saison : De mi-octobre à fin avril
  • "D’où vient-elle ?" : Comme toutes les variantes de Red Delicious, la Jéromine vient des Etats-Unis

La Gala et la Royal Gala

JPEG - 167.8 ko
JPEG - 165.7 ko

Avec sa peau rouge et jeune très caractéristique, la pomme Royal Gala possède une chair ferme et juteuse. Elle est douce, sucrée et peu acide.

  • Comment la révéler en cuisine ? : Pomme à croquer car douce et parfumée. Elle convient aussi aux tartes.
  • Saison : De fin août à février
  • "D’où vient-elle ?" : la Royal Gala est la variété de Gala la plus répandue (la Gala, plus rouge, est née en Nouvelle-Zélande en 1920 d’un croisement entre la Golden Délicious et la Kidd’s Orange Red)

La Chanteclerc : légèreté en bouche

JPEG - 145.7 ko

Avec sa chair légère, la pomme Chanteclerc (ou Belchard) est sucrée et légèrement acidulée. Elle a une texture toute particulière, très fondante en bouche. Sa peau est jaune (assez vif) et parsemée de mini-tâches rugueuses lui donne un look rustique.

  • Comment la révéler en cuisine ? : Pomme à croquer car douce et parfumée. Elle convient aussi aux tartes.
  • Saison : d’octobre à juin
  • "D’où vient-elle ?" : Issue du croisement entre la "Golden delicious" et la "Reinette clochard"

L’Idared

JPEG - 113 ko

Rouge au 3/4, la pomme Idared possède une chair blanche, juteuse, acidulée et un peu sucrée.

  • Comment la révéler en cuisine ? : A manger crue ou en pâtisserie
  • Saison : mi-janvier à mi-juin
  • "D’où vient-elle ?" : obtenu en 1935 dans l’Idaho aux États-Unis.

La Pink Lady

JPEG - 115.7 ko

La Pink Lady est une pomme ferme, à croquer. Très sucrée, sa peau est rose.

  • Comment la révéler en cuisine ? : A manger crue surtout
  • Saison : on la retrouve toute l’année. Cette pomme demande une longue période de croissance, et s’accommode mieux sous climat chaud. Ainsi, entre novembre et mai, elle proviendra d’Europe ; entre juin et septembre, elle proviendra de l’hémisphère sud
  • "D’où vient-elle ?" : née du croisement entre la Lady William’s et la Golden Delicious en 1979, elle a été créée par John Cripps qui lui aurait donné ce nom en référence à son roman préféré : The Cruel Sea de Nicholas Montsarrat (1951). Dans l’histoire, le protagoniste boit un cocktail "Pink Lady".

La Jonagold

JPEG - 117.4 ko

Grosse pomme avec une peau un peu épaisse. Sa chair blanchâtre est ferme et juteuse. Sa peau est rouge et jaune. La Jonagold est sucré et légèrement acidulé.

  • Comment la révéler en cuisine ? : A croquer. Convient également à la cuisine et à la pâtisserie. Sa chair brunit rapidement une fois découpée
  • Saison : de novembre à mi-juin
  • "D’où vient-elle ?" : Créé aux États-Unis dans les années 1930 (ou 1950 selon les sources)

La Jubilé

JPEG - 113 ko

Pomme rouge et jaune doré, la pomme jubilé a beaucoup d’arômes, elle est sucrée ! Sa chair est fine, croquante et juteuse.

  • Comment la révéler en cuisine ? : bonne à croquer. Délicieuse dans les gâteaux et les desserts, en compotes et en sorbet.
  • Saison : d’octobre à janvier
  • "D’où vient-elle ?" : c’est une pomme très jeune puisqu’elle a été créée en 1985 par les pépinières Delbard.

La Starking

JPEG - 113.3 ko

La pomme Starking possède une peau de couleur rouge violacé voire grenat foncé, parsemée de mini-points blanchâtre. La chair est blanchâtre, très ferme et juteuse mais parfois farineuse. Elle est assez sucrée, possède un goût boisé.

  • Comment la révéler en cuisine ? : meilleure crue, bonne à croquer ou à découper.
  • Saison : de janvier à avril
  • "D’où vient-elle ?" : c’est une pomme dérivée de la Red Delicious, trouvée vers 1920, pépinières Stark Brothers (Louisiana, Etats-Unis)

La Braeburn

JPEG - 104.8 ko

La pomme Braeburn est bicolore. Sa peau est verte et rouge. Sa chair est ferme et croquante, elle est mi-sucrée/mi-acide.

  • Comment la révéler en cuisine ? : c’est une pomme bonne à croquer mais elle est aussi délicieuse en tarte ou en pomme au four
  • Saison : de début novembre à fin avril
  • "D’où vient-elle ?" : il s’agit d’une pomme néo-zélandaise, originaire de la colline de Braeburn, née en 1950. En fait, elle serait née d’un semi alliant les pommes Granny Smith (acide) et Lady Hamilton (plus sucrée), d’où son goût équilibré entre l’acide et le sucré.

La Joya

a venir

Sources

- Wikipedia
- http://www.lapomme.org
- http://www.mon-marche.fr
- mon marchand de pommes
- ma "pratique" quotidienne & ma dégustation très régulière de pommes de toutes variétés

JPEG - 175.1 ko

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Mots-clés