Accueil > Zumbayllu... mes lectures > Amérique latine d’hier et d’aujourd’hui > Arguedas José Maria - Les Fleuves Profonds

Arguedas José Maria - Les Fleuves Profonds

dimanche 15 avril 2012, par Kulli-zumbayllu

De là vient le zumbayllu de ce site...

Ce livre me transporte !
Cette histoire est quasiment une biographie de l’enfance de José Maria Arguedas. Il donne à voir et à ressentir la culture indienne. Livre que j’aime énorméméent, Je ferai à l’avenir un commentaire plus approfondi... à suivre donc.

Auteur : José Maria Arguedas

Péruvien (1911-1969)

Quatrième de couverture

« Dans les vallées du sud du Pérou, arrosées par l’Apurimac, le Pachachaca, un avocat pauvre et son fils Ernesto errent, de ville en village, à la recherche d’une résidence idéale. Lorsque son père le laisse dans un collège religieux de la province, le jeune garçon connaît le désarroi au milieu de camarades brutaux ou vulnérables, il découvre le sort misérable des péons, suit les métisses dans leur bruyante émeute, découvre la souffrance et la solitude... Un roman d’apprentissage grave et poétique. »

Référence

Les fleuves profonds [Texte imprimé] / José Maria Arguedas ; trad. de l’espagnol, Pérou, par Jean-Francis Reille. - [Paris] : Gallimard, 2002 (27-Mesnil-sur-l’Estrée : Impr. Firmin-Didot). - 323 p. ; 19 cm. - (Collection L’imaginaire ; 468).

. - Trad. de : Los ríos profundos
ISBN 2-07-076641-1 (br.) : 7,90 EUR.

Répondre à cet article

Accueil > Zumbayllu... mes lectures > Amérique latine d’hier et d’aujourd’hui > Arguedas José Maria - Les Fleuves Profonds

dimanche 15 avril 2012

Arguedas José Maria - Les Fleuves Profonds

De là vient le zumbayllu de ce site...

Ce livre me transporte !
Cette histoire est quasiment une biographie de l’enfance de José Maria Arguedas. Il donne à voir et à ressentir la culture indienne. Livre que j’aime énorméméent, Je ferai à l’avenir un commentaire plus approfondi... à suivre donc.

Auteur : José Maria Arguedas

Péruvien (1911-1969)

Quatrième de couverture

« Dans les vallées du sud du Pérou, arrosées par l’Apurimac, le Pachachaca, un avocat pauvre et son fils Ernesto errent, de ville en village, à la recherche d’une résidence idéale. Lorsque son père le laisse dans un collège religieux de la province, le jeune garçon connaît le désarroi au milieu de camarades brutaux ou vulnérables, il découvre le sort misérable des péons, suit les métisses dans leur bruyante émeute, découvre la souffrance et la solitude... Un roman d’apprentissage grave et poétique. »

Référence

Les fleuves profonds [Texte imprimé] / José Maria Arguedas ; trad. de l’espagnol, Pérou, par Jean-Francis Reille. - [Paris] : Gallimard, 2002 (27-Mesnil-sur-l’Estrée : Impr. Firmin-Didot). - 323 p. ; 19 cm. - (Collection L’imaginaire ; 468).

. - Trad. de : Los ríos profundos
ISBN 2-07-076641-1 (br.) : 7,90 EUR.

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Mots-clés

Mots-clés