Accueil > Zumbayllu... mes lectures > Amérique latine d’hier et d’aujourd’hui > Scorza Manuel - Roulements de tambours pour Rancas (1971)

Scorza Manuel - Roulements de tambours pour Rancas (1971)

lundi 23 avril 2012, par Kulli-zumbayllu

Quatrième de couverture

Chronique désespérément vraie d’un combat solitaire : celui que livrèrent dans les Andes centrales, entre 1950 et 1962, les hommes de quelques villages visibles seulement sur les cartes d’état-major des troupes qui les rasèrent.

Référence

Roulements de tambours pour Rancas [Texte imprimé] / Manuel Scorza ; trad. de l’espagnol, Pérou, par Claude Couffon. - Paris : Métailié, 1998 (18-Saint-Amand-Montrond : Bussière Camedan impr.). - 302 p. : couv. ill. en coul. ; 19 cm. - (Suites : suite hispano-américaine, ISSN 1281-5667 ; 15).

. - Trad. de : Redoble por Rancas
ISBN 2-86424-277-X (br.). -

Auteur : Manuel Scorza

Péruvien (1928-1983)

Répondre à cet article

Accueil > Zumbayllu... mes lectures > Amérique latine d’hier et d’aujourd’hui > Scorza Manuel - Roulements de tambours pour Rancas (1971)

lundi 23 avril 2012

Scorza Manuel - Roulements de tambours pour Rancas (1971)

Quatrième de couverture

Chronique désespérément vraie d’un combat solitaire : celui que livrèrent dans les Andes centrales, entre 1950 et 1962, les hommes de quelques villages visibles seulement sur les cartes d’état-major des troupes qui les rasèrent.

Référence

Roulements de tambours pour Rancas [Texte imprimé] / Manuel Scorza ; trad. de l’espagnol, Pérou, par Claude Couffon. - Paris : Métailié, 1998 (18-Saint-Amand-Montrond : Bussière Camedan impr.). - 302 p. : couv. ill. en coul. ; 19 cm. - (Suites : suite hispano-américaine, ISSN 1281-5667 ; 15).

. - Trad. de : Redoble por Rancas
ISBN 2-86424-277-X (br.). -

Auteur : Manuel Scorza

Péruvien (1928-1983)

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Mots-clés

Mots-clés