Accueil > Zumbayllu... mes lectures > Romans français > Abécassis Eliette - Un heureux évènement

Abécassis Eliette - Un heureux évènement

lundi 1er avril 2013, par Kulli-zumbayllu

Un heureux évènement : oui et non

Roman sur la grossesse (non désirée) et les premiers mois de la vie d’un couple, et surtout d’une jeune mère suite à la naissance de son premier enfant.

Hormis la partie qui traite de la séparation du couple... j’ai trouvé la façon directe de s’exprimer de la narratrice ainsi que ses pensées vis-à-vis de la maternité drôles bien que stéréotypées, mais avec un fond de vrai...

- Sur l’accouchement :

Il doit y avoir un programme dans le cerveau qui supprime le souvenir de la douleur de l’accouchement. Chaque fois que j’essaie de revenir sur ce ressenti, la mémoire résiste [...] Pire même : au fur et à mesure que le temps passe, j’y pense comme à une souffrance agréable. [...] Intellectuellement, je sais que c’était dur. Psychologiquement, j’en garde un souvenir ému. (p. 43-44)

- Sur la capacité du nouveau-né à savoir s’alimenter

Mon bébé de quatre heures savait parfaitement comment il fallait téter, et elle s’appliquait à le faire avec une force et une détermination phénoménale [...] Elle n’avait pas besoin d’explication. Elle n’avait pas besoin de mode d’emploi ni de cours. Elle marchait toute seule, sans notice... (p. 50)

- Sur la rééducation du périnée

[La kinésithérapeute] trouvait que j’avais un périnée très tonique, et cela me faisait plaisir d’entendre cela. C’était le premier compliment qu’on me faisait sur mon physique depuis que j’ai accouché. (p. 64)

- Sur les nuits complètes longues à venir

Elle refusait de s’endormir seule. Pour la coucher, après la crise de larmes, il fallait la bercer, lui donner à boire du lait, la tenir dans les bras, simultanément ou successivement, puis la reposer doucement dans le lit pour qu’elle ne se réveille pas, sinon il fallait recommencer toute la cérémonie de l’endormissement : la bercer, lui donner à boire, la tenir dans les bras...

Référence

Un heureux événement [Texte imprimé] : roman / Eliette Abécassis. - Paris : Librairie générale française, impr. 2007 (72-La Flèche : Impr. Brodard et Taupin). - 1 vol. (157 p.) : couv. ill. ; 18 cm. - (Le livre de poche ; 30731).

ISBN 978-2-253-12004-9 (br.) : 5 EUR. - EAN 9782253120049

Répondre à cet article

Accueil > Zumbayllu... mes lectures > Romans français > Abécassis Eliette - Un heureux évènement

lundi 1er avril 2013

Abécassis Eliette - Un heureux évènement

Un heureux évènement : oui et non

Roman sur la grossesse (non désirée) et les premiers mois de la vie d’un couple, et surtout d’une jeune mère suite à la naissance de son premier enfant.

Hormis la partie qui traite de la séparation du couple... j’ai trouvé la façon directe de s’exprimer de la narratrice ainsi que ses pensées vis-à-vis de la maternité drôles bien que stéréotypées, mais avec un fond de vrai...

- Sur l’accouchement :

Il doit y avoir un programme dans le cerveau qui supprime le souvenir de la douleur de l’accouchement. Chaque fois que j’essaie de revenir sur ce ressenti, la mémoire résiste [...] Pire même : au fur et à mesure que le temps passe, j’y pense comme à une souffrance agréable. [...] Intellectuellement, je sais que c’était dur. Psychologiquement, j’en garde un souvenir ému. (p. 43-44)

- Sur la capacité du nouveau-né à savoir s’alimenter

Mon bébé de quatre heures savait parfaitement comment il fallait téter, et elle s’appliquait à le faire avec une force et une détermination phénoménale [...] Elle n’avait pas besoin d’explication. Elle n’avait pas besoin de mode d’emploi ni de cours. Elle marchait toute seule, sans notice... (p. 50)

- Sur la rééducation du périnée

[La kinésithérapeute] trouvait que j’avais un périnée très tonique, et cela me faisait plaisir d’entendre cela. C’était le premier compliment qu’on me faisait sur mon physique depuis que j’ai accouché. (p. 64)

- Sur les nuits complètes longues à venir

Elle refusait de s’endormir seule. Pour la coucher, après la crise de larmes, il fallait la bercer, lui donner à boire du lait, la tenir dans les bras, simultanément ou successivement, puis la reposer doucement dans le lit pour qu’elle ne se réveille pas, sinon il fallait recommencer toute la cérémonie de l’endormissement : la bercer, lui donner à boire, la tenir dans les bras...

Référence

Un heureux événement [Texte imprimé] : roman / Eliette Abécassis. - Paris : Librairie générale française, impr. 2007 (72-La Flèche : Impr. Brodard et Taupin). - 1 vol. (157 p.) : couv. ill. ; 18 cm. - (Le livre de poche ; 30731).

ISBN 978-2-253-12004-9 (br.) : 5 EUR. - EAN 9782253120049

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.