Accueil > Kulli... Dans ma cuisine > Cuisine sucrée > Gâteaux, moelleux, fondants & entremets > Trianon

Trianon

lundi 7 janvier 2013, par Kulli-zumbayllu

Part de Trianon (crème chantilly chocolatée, praliné, dacquoise)

Un souvenir gustatif d’enfance

Je me souviens, lorsque j’étais enfant, un jour, tout le monde s’est pris de passion pour une pâtisserie de supermarché.

Dans ma famille, se prendre de passion pour un gâteau de la boulangerie du village : OK. Mais pour un gâteau de supermarché, cela était inattendu... d’autant plus que cela signifiait faire 1 heure de route aller-retour pour aller le chercher.

Je trouvais cela étonnant... vraiment. C’est vrai, il faut l’avouer, que ce gâteau nommé Trianon (ou Royal) est délicieux. Du coup, pendant une bonne année (j’ai oublié laquelle...), le Trianon était présent à tous les repas de famille...

Depuis, on en mange moins, voire jamais. Mais comme il y a quelques mois, j’ai découvert que je pouvais faire moi-même mon praliné alors, je me suis dit que j’allais moi-même faire mon Trianon (il en faut peu pour me tenter !).

Ce n’est pas vraiment compliqué, ce n’est finalement pas trop long à faire (prévoir une bonne heure). L’essentiel est d’avoir tous les ingrédients à sa portée, les ustensiles et les plats. Pour ma part, je fais la vaisselle au fur et à mesure, cela évite de se retrouver avec une montagne de vaisselle dans l’évier...

Peut-être vous faudra-t-il plusieurs essais avant de réussir vraiment mais si vous suivez méticuleusement la recette que je propose, ça devrait le faire (la preuve, j’y suis arrivé !)

Pour ma première tentative : loupée ! C’était délicieux, mais absolument pas présentable...

Pour les suivantes que je présente ici : réussie à moitié pour la seconde mais bien mieux à partir de la troisième !

  • Préparation : 1 heure

Ingrédients

Pour la dacquoise :
- 3 blancs d’œufs
- 50 g de sucre ou de cassonade
- 70 g de poudre d’amandes
- 60 g de sucre glace
- 15 g de farine

Pour la pâte de praliné croustillante
- 5 petits paquets de crêpes dentelles
- de la pâte de praliné

Pour la chantilly au chocolat
- 500 ml de crème fleurette entière (30-35% de matière grasse)
- 200 g de chocolat noir
- 50 ml de lait

Réalisation

IMPORTANT : Avant de commencer, verser la crème entière dans un saladier et placer ce plat au congélateur.

La dacquoise

1. Préchauffez votre four à 210°C (therm. 7)

2. Monter les blancs d’œufs en neige. Lorsque vos blancs se tiennent bien, incorporer délicatement le sucre. A part mélanger le sucre glace, la farine et la poudre d’amande puis ajouter ce mélange aux œufs + sucre.

3. Déposer du papier sulfurisé au fond de votre moule puis y verser la préparation. Bien étaler.

4. Enfourner pendant 10-15 minutes (attention à bien surveiller pour ne pas faire griller la dacquoise)

La pâte de praliné

1. Faire sa pâte de praliné (peut être préparée plusieurs jours avant). Pour la recette, Voir ici

2. Mélanger les crêpes dentelle effritées à la pâte de praliné.

3. Étaler une couche de praliné sur la dacquoise. Laisser de côté.

La crème chantilly au chocolat

Crème chantilly mélangée au chocolat fondu

1. Sortir le plat contenant la crème du congélateur.

2. Avec un fouet électrique, battre la crème jusqu’à ce qu’elle devienne crème chantilly.

3. Faire fondre tout doucement le chocolat noir avec le lait au micro-ondes ou au bain-marie (ne pas faire bouillir !) et le laisser refroidir (pas trop non plus, il ne faut pas qu’il durcisse)

4. Mélanger délicatement et petit à petit le chocolat à la chantilly.

Formation du Trianon

1. Placer cette crème chocolatée sur la pâte de praliné.

2. Décorer à votre façon (avec du cacao en poudre non sucré par exemple pour rester fidèle au Trianon de chez Carr...our ;-) )

3. Mettre au congélateur pendant 2 heures minimum avant de servir. Le Trianon peut aussi y rester plusieurs jours avant la dégustation (pratique si on ne veut pas faire son dessert au dernier moment). Penser dans ce dernier cas à le sortir du congélo et le mettre au réfrigérateur quelques heures avant de servir.

A d-é-g-u-s-t-e-r ...

Source : je me suis beaucoup inspirée du site http://www.papillesetpupilles.fr

Répondre à cet article

Accueil > Kulli... Dans ma cuisine > Cuisine sucrée > Gâteaux, moelleux, fondants & entremets > Trianon

lundi 7 janvier 2013

Trianon

Part de Trianon (crème chantilly chocolatée, praliné, dacquoise)

Un souvenir gustatif d’enfance

Je me souviens, lorsque j’étais enfant, un jour, tout le monde s’est pris de passion pour une pâtisserie de supermarché.

Dans ma famille, se prendre de passion pour un gâteau de la boulangerie du village : OK. Mais pour un gâteau de supermarché, cela était inattendu... d’autant plus que cela signifiait faire 1 heure de route aller-retour pour aller le chercher.

Je trouvais cela étonnant... vraiment. C’est vrai, il faut l’avouer, que ce gâteau nommé Trianon (ou Royal) est délicieux. Du coup, pendant une bonne année (j’ai oublié laquelle...), le Trianon était présent à tous les repas de famille...

Depuis, on en mange moins, voire jamais. Mais comme il y a quelques mois, j’ai découvert que je pouvais faire moi-même mon praliné alors, je me suis dit que j’allais moi-même faire mon Trianon (il en faut peu pour me tenter !).

Ce n’est pas vraiment compliqué, ce n’est finalement pas trop long à faire (prévoir une bonne heure). L’essentiel est d’avoir tous les ingrédients à sa portée, les ustensiles et les plats. Pour ma part, je fais la vaisselle au fur et à mesure, cela évite de se retrouver avec une montagne de vaisselle dans l’évier...

Peut-être vous faudra-t-il plusieurs essais avant de réussir vraiment mais si vous suivez méticuleusement la recette que je propose, ça devrait le faire (la preuve, j’y suis arrivé !)

Pour ma première tentative : loupée ! C’était délicieux, mais absolument pas présentable...

Pour les suivantes que je présente ici : réussie à moitié pour la seconde mais bien mieux à partir de la troisième !

  • Préparation : 1 heure

Ingrédients

Pour la dacquoise :
- 3 blancs d’œufs
- 50 g de sucre ou de cassonade
- 70 g de poudre d’amandes
- 60 g de sucre glace
- 15 g de farine

Pour la pâte de praliné croustillante
- 5 petits paquets de crêpes dentelles
- de la pâte de praliné

Pour la chantilly au chocolat
- 500 ml de crème fleurette entière (30-35% de matière grasse)
- 200 g de chocolat noir
- 50 ml de lait

Réalisation

IMPORTANT : Avant de commencer, verser la crème entière dans un saladier et placer ce plat au congélateur.

La dacquoise

1. Préchauffez votre four à 210°C (therm. 7)

2. Monter les blancs d’œufs en neige. Lorsque vos blancs se tiennent bien, incorporer délicatement le sucre. A part mélanger le sucre glace, la farine et la poudre d’amande puis ajouter ce mélange aux œufs + sucre.

3. Déposer du papier sulfurisé au fond de votre moule puis y verser la préparation. Bien étaler.

4. Enfourner pendant 10-15 minutes (attention à bien surveiller pour ne pas faire griller la dacquoise)

La pâte de praliné

1. Faire sa pâte de praliné (peut être préparée plusieurs jours avant). Pour la recette, Voir ici

2. Mélanger les crêpes dentelle effritées à la pâte de praliné.

3. Étaler une couche de praliné sur la dacquoise. Laisser de côté.

La crème chantilly au chocolat

Crème chantilly mélangée au chocolat fondu

1. Sortir le plat contenant la crème du congélateur.

2. Avec un fouet électrique, battre la crème jusqu’à ce qu’elle devienne crème chantilly.

3. Faire fondre tout doucement le chocolat noir avec le lait au micro-ondes ou au bain-marie (ne pas faire bouillir !) et le laisser refroidir (pas trop non plus, il ne faut pas qu’il durcisse)

4. Mélanger délicatement et petit à petit le chocolat à la chantilly.

Formation du Trianon

1. Placer cette crème chocolatée sur la pâte de praliné.

2. Décorer à votre façon (avec du cacao en poudre non sucré par exemple pour rester fidèle au Trianon de chez Carr...our ;-) )

3. Mettre au congélateur pendant 2 heures minimum avant de servir. Le Trianon peut aussi y rester plusieurs jours avant la dégustation (pratique si on ne veut pas faire son dessert au dernier moment). Penser dans ce dernier cas à le sortir du congélo et le mettre au réfrigérateur quelques heures avant de servir.

A d-é-g-u-s-t-e-r ...

Source : je me suis beaucoup inspirée du site http://www.papillesetpupilles.fr

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.