Accueil > Kulli... Dans ma cuisine > Infos et conseils culinaires > Salon du chocolat de Grenoble 2014

vendredi 28 novembre 2014

Salon du chocolat de Grenoble 2014

Samedi 16 novembre dernier a été frais et très pluvieux. Nous avons alors décidé d’occuper notre après-midi en nous réfugiant au Salon du Chocolat de Grenoble qui avait justement lieu... le but étant de déguster quelques produits créés par de bons chocolatiers, et faire un petit stock de ces bons produits au chocolat... Nous avons apprécier de découvrir des artisans chocolatiers de la région Rhône-Alpes et plus particulièrement de l’Isère.

Voici ci-dessous quelques créations au chocolat que nous avons pu apprécier...

L’Espérantine de Marseille

En forme de feuille d’olivier, l’Espérantine est une confiserie au chocolat noir à 70% pur beurre de cacao à l’intérieur de laquelle on retrouve une pâte d’amandes, un soupçon d’oranges confites et de menthe forte. L’originalité de ce chocolat fourré est qu’il est composé d’huile d’olive vierge extra bio (l’huile d’olive étant un conservateur naturel, il n’y a ainsi pas besoin de conservateur).

L’espérantine a été récompensé par le 1er prix "Cordon Bleu" à Paris

JPEG - 79.6 ko
espérantine : chocolat en forme de feuille d’olivier
JPEG - 83 ko
l’espérantine : enrobage chocolat noir, intérieur pâte d’amandes

Pâte à tartiner : l’Espérantine possède d’autres produits dont une délicieuse pâte à tartiner naturelle sans huile de palme. Elle existe en version Choc’Amandes composée de chocolat noir 72% de cacao, d’amandes et d’huile d’olive vierge extra bio ; et une version Choco Noisettes composée de chocolat au lait, de noisettes et d’huile d’olive vierge extra bio.

JPEG - 102 ko
Version noisettes de cette pâte à tartiner à l’huile d’olive

Je ne peux que vous conseiller de goûter à ces délices chocolat/huile d’olive. Pour en savoir plus : www.esperantine-de-marseille.com

Jacques Bockel

http://www.planet-chocolate.com

D’énormes carreaux de chocolats fourrés...
Couleurs et dessins sur les carreaux permettent de savoir face à quel fourrage nous nous trouvons : praliné noisettes, gianduja, pralin croustillant, praliné noix de coco...

JPEG - 117.7 ko
JPEG - 95.1 ko

Le comptoir de Mathilde

http://www.lecomptoirdemathilde.com

JPEG - 86.3 ko

Des chocolats et des pralinés à tartiner sans huile de palme...

Praliné à tartiner : une des spécialités du Comptoir de Mathilde est cette recette de Grand-mère, à la noisette du Piémont, sans huile de palme. Un miraculeux praliné à déguster à la toute petite cuillère.

JPEG - 103.1 ko
Praliné aux noisettes du Piémont

Chocolat à tartiner : plusieurs recettes sont à base de chocolat. Nous avons choisi de ramener du Salon du chocolat la pâte au chocolat au lait noisette aux éclats de caramel beurre salé ainsi que la pâte au chocolat au lait noisette feuilletine (avec des morceaux de crêpes dentelle)

JPEG - 102.5 ko
chocolat au lait noisette feuilletine
JPEG - 95 ko
chocolat au lait noisette, éclats de caramel beurre salé

Jouvenal chocolaterie - Le Paradis du chocolat

Spécialité de la chocolaterie Jouvenal, le chocolat Damnation est une tuerie ! C’est le genre de chocolat que j’aime beaucoup pour accompagner le petit café de fin de repas.
Le Damnation est enrobé de chocolat noir à 72% de cacao et fourré d’un praliné aux noix avec feuilletine. C’est donc un chocolat fort à l’extérieur, moelleux et craquant à l’intérieur. Le chocolat est décoré d’une pastille en carton dorée : elle ne se mange pas.

La noix étant une spécialité de la région grenobloise, il s’agit donc d’un chocolat régional à ne pas louper si vous avez l’occasion de le goûter...

JPEG - 94.4 ko
JPEG - 90.8 ko

Remarque : Le chocolatier Jouvenal possède un musée du Chocolat à la Cote St André nommé "Le Paradis du chocolat" qui a été créé par le chocolatier qui raconte sur son site :

Après avoir succédé à mon père il y a prés de quinze ans, j’ai très vite pris conscience de la véritable "soif" de connaissance qui animait les gourmets amateurs de chocolat. Ainsi, en Août 1994, j’ai enfin concrétisé mon rêve : Ouvrir au public le "Paradis du chocolat".

JPEG - 85.4 ko
Le chocolat Damnation, craquant qui fait craquer

Franck Petit

http://www.patissier-chocolatier-pe...

Franck Petit fait des ravioles et des St Marcellin mais il n’est ni traiteur, ni fromager... Il est chocolatier dans le village de St Marcellin (Isère) ! Vous allez vous dire que je raconte n’importe quoi mais croyez-moi ! En fait, ces magnifiques ravioles et St Marcellin coulants sont réalisés avec du chocolat : l’enrobage en chocolat blanc, l’intérieur en praliné, le tout de grande qualité.

Nous avons mis dans notre stock une plaquette de ravioles.

JPEG - 86 ko
JPEG - 80.1 ko

Les malakoffs

Petite, ma grand-mère m’achetait de temps en temps, lorsque nous allions à la boulangerie, une brioche accompagnée d’un chocolat malakoff de la marque CEMOI. Ces chocolats se présentaient sous la forme d’un bâtonnet contenant des éclats de noisettes, emballés dans un papier aluminium cuivré. C’est un peu ma madeleine de Proust...

Bref, tout cela pour dire qu’au Salon du chocolat, j’ai aperçu au loin sur un stand un pot de chocolats intitulés "MALAKOFF". J’ai poussé un cri "aahh !", je me suis dirigée vers la dame et lui ai dit : "ce sont les malakoffs comme ceux qui existaient dans le papier cuivré ??" Elle m’a répondu qu’en fait, lorsque l’entreprise de malakoffs avait fait faillite, avait été entérinée avec eux la recette de leur chocolat... Les malakoffs vendus sur son stand étaient une tentative de reproduction... Après une petite dégustation, nous en avons acheté une petite poignée : pas mauvais du tout ma fois, la saveur se rapproche du malakoff de mon enfance (mais il manque un truc !).

Après une petite recherche sur Internet, je viens d’apprendre que le chocolat malakoff CEMOI existe à nouveau ! Quelle surprise ! Depuis 2012, il est recommercialisé... toujours dans son emballage orangé... mmhh... la boutique officielle est à Perpignan, mais il est possible de commander en ligne. Craquerais-je ? Je ne sais pas, il reste trop de chocolats à manger dans notre stock pour l’instant, nous verrons plus tard. Surtout qu’en attendant, j’ai ces reproductions pas mauvaises du tout achetées au Salon du chocolat.

Le petit souci est que je n’ai pas noté le nom du chocolatier qui réalisait ces malakoffs... impossible de m’en souvenir, aucune inscription sur l’emballage des chocolats, aucune information sur le site du Salon du chocolat : une bonne raison pour retourner dans ce même-salon l’année prochaine, ce serait dommage de ne pas retrouver le nom du chocolatier... ainsi que tous ces délicieux chocolats d’artisans ;- )

JPEG - 74.3 ko
JPEG - 82.4 ko

Répondre à cet article

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Mots-clés